Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  1 / 4 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 1 / 4 Next Page
Page Background

L

A

G

I

R

O

N

D

E

PAUILLAC

BLAYE

LE VERDON

AMBÈS

BASSENS

GRATTEQUINA

BORDEAUX

La voix maritime

l a

n e w s l e t t e r

d u

G

r a n d

P

o r t

M

a r i t i m e

d e

B

o r d e a u x

W W W . B O R D E A U X - P O R T . F R

Le chif fre

à la une

L’ info

à la une

360°

Mesures environnementales au Verdon

En vue des travaux d'aménagement de la zone portuaire du

Verdon, Bordeaux Port Atlantique a entamé début février la

mise en place de mesures environnementales sur une zone de

37ha. Autorisés par un arrêté préfectoral de janvier 2015, suite

à l'avis favorable du Conseil National pour la Protection de la

Nature, ces travaux visent à éviter, réduire ou compenser les

impacts sur la faune et la flore présentes sur le site du chantier

de remblaiement. Sur le plan de la faune, cette démarche a

notamment pour objectif de récupérer les batraciens de type

Pélobate cultripède pour les déplacer de la zone des travaux vers

d'autres secteurs qui présentent les mêmes caractéristiques

environnementales, et dans lesquels l'amphibien pourra

retrouver un espace naturel adapté et protégé. Ces migrations

sont possibles grâce à la mise en place de clôtures spécifiques

et sont opérées par des écologues agréés dans le cadre d'un

protocole validé par les services de l’État. Autre espèce protégée

concernée par ces mesures, le Guêpier d'Europe verra son

habitat favorable déplacé vers une zone comportant une dizaine

de buttes de sable nécessaires à sa nidification. Sur le plan de

la flore, les mesures environnementales vont voir émerger cinq

zones d'accueil où les espèces indigènes pourront se développer

dans les meilleures conditions, à l'abri des espèces invasives

préalablement supprimées. Ces zones seront fermées par des

clôtures interdisant l'accès à tout véhicule à moteur. Dans le

cadre de sa politique environnementale et du budget qui lui

est consacré, Bordeaux Port Atlantique accorde une attention

particulière à la préservation des espèces présentes sur ses

emprises portuaires. Avec un budget de 750 000 € pour la

mise en œuvre de ces mesures environnementales sur sa zone

industrialo-portuaire du Verdon, le port illustre la possibilité de

faire cohabiter, sur ses terminaux, des espaces industriels et des

espaces naturels de grandes valeurs.

B

ientôt les beaux jours et avec eux le retour

de l'événement Bordeaux Fête le Fleuve, qui

accueillera pour la 2

e

fois le départ de la

célèbre Solitaire du Figaro. De nombreuses activités

sur l'eau et sur les quais se succéderont du 22

au 31 mai 2015, jusqu'au départ de la Course

depuis Pauillac. Dans cette optique, Bordeaux Port

Atlantique soutient depuis plus d'un an le skipper

bordelais Clément Salzes, et apporte un soutien

technique et logistique à son navire « Bordeaux

terre atlantique », également sponsorisé par l'Union

Maritime et Portuaire de Bordeaux (UMPB).

Partenaire habituel de Bordeaux Fête le Fleuve,

le port tiendra un stand de 50 m² sur les quais

du port de la Lune. Il proposera également une

exposition photo sur les grilles du jardin public

intitulée « Le port de Bordeaux, un port du 21

e

siècle », et des visites fluviales gratuites pour faire

découvrir au grand public le terminal de Bassens,

qui regroupe la plupart des trafics manutentionnés

(céréales, bois, vracs industriels, trafics de

recyclage...).

Visites de 2h environ, sur inscription uniquement.

Rendez-vous début mai sur le site de Bordeaux Port

Atlantique pour vous enregistrer :

www.bordeaux-port.fr

# 21

mars-avril 2015

400 000

C'est, en mètres cubes, le volume de

sable utilisé pour le remblaiement de

terrains sur la zone portuaire du Verdon.

Issu du chantier d'approfondissement

de la passe de l'ouest, qui a redémarré

en 2015 avec la drague Gerardus

Mercator (armement Jan de Nul), le

sable permettra la mise hors d'eau de

37ha sur le terminal du Verdon.Après

mise en œuvre des différentes mesures

environnementales (voir 360°), l'opération

a débuté par la mise en place de digues

« casiers » destinées à recueillir le sable

rejeté.Aidée d'un remorqueur, la drague

est ensuite positionnée à proximité du

terminal, auquel elle est reliée par un

tuyau pour les opérations de refoulement.

En complément de l'approfondissement

du chenal d'entrée en Gironde, qui se

poursuit pour atteindre -14 mètres en

cote marine, ces opérations de remblai

permettront de proposer des terrains

disponibles, répondant d'ores et déjà aux

diverses contraintes environnementales.

Facilitant ainsi l’instruction des

procédures, Bordeaux Port Atlantique

favorise les implantations d'entreprises,

dans la droite ligne des objectifs de la

stratégie nationale de relance portuaire.

Bordeaux Fête le fleuve, le port aussi !