Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  1 / 4 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 1 / 4 Next Page
Page Background

L

A

G

I

R

O

N

D

E

PAUILLAC

BLAYE

LE VERDON

AMBÈS

BASSENS

GRATTEQUINA

BORDEAUX

La voix maritime

L A

N E W S L E T T E R

D U

G

R A N D

P

O R T

M

A R I T I M E

D E

B

O R D E A U X

W W W . B O R D E A U X - P O R T . F R

Le chif fre

à la une

L’ info

à la une

Visite d'Alain Vidalies

à Bordeaux Port Atlantique(p3)

360°

L

e pôle naval de Bordeaux Port Atlantique est

désormais opérationnel.Aménagé aux bassins à

ot autour des formes de radoub, le site technique,

qui dispose de deux nouveaux transformateurs, a

accueilli dès le mois de février le River Chanson,

paquebot uvial de 103 m de l'armateur Grand

Circle Cruise Line pour des travaux extérieurs et de

mise aux standards de la compagnie. C'est ensuite

la barge Airbus « Brion » (75 m de long pour 14 m de

large) armée par Socatra qui a pris le relais début

juillet 2015. Spécialement conçu pour acheminer les

éléments de l'Airbus A380 (de Pauillac à Langon),

ce navire vient d'être accueilli au quai 209 pour un

entretien programmé de 3 semaines des groupes

électrogènes. Les installations du quai d'armement,

équipé pour l'accueil et la maintenance à ot, seront

bientôt complétées, à l'issue de la seconde phase

d'aménagement, par la forme 1 (150 x 22m). Le

pôle naval offrira ainsi dès le début d'année 2016

des possibilités de mise au sec pour les paquebots

uviaux, mais aussi les barges commerciales, à

proximité directe de leur zone d'exploitation.Associées

au tissu de sous-traitants spécialisés présents dans la

région bordelaise, ces infrastructures exceptionnelles

permettent également à Bordeaux Port Atlantique

de se positionner sur le secteur re t pour l'accueil,

l'aménagement et la maintenance des yachts

au sein d'un pôle naval performant, intégré à son

environnement urbain.

# 22

mai-juin 2015

39

C'est le nombre de touchées de navires

de croisières prévues à Bordeaux

Port Atlantique pour la saison 2015,

pendant laquelle paquebots et yachts

comptabiliseront 60 jours de présence à

quai. La lière poursuit son développement,

avec de plus en plus d'escales en overnight,

c'est-à-dire comprenant une ou plusieurs

nuits à quai. Si les escales durent plus

longtemps, il en va de même pour la «saison

des paquebots» qui s'étend cette année

de mars à décembre. Une triple escale a

d'ores et déjà marqué la saison le 13 mai

dernier : la présence en simultané dans le

port de la Lune du Costa NeoRomantica,

du Silver Explorer et du Corinthian a permis

à plus de 2000 croisiéristes de découvrir

les atouts de Bordeaux et de sa région.

En lien avec l'évolution du marché de la

croisière, dopé par l'arrivée de navires de

plus en plus imposants (et notamment

d'unités supérieures à 255 m, longueur

maximale pour escaler dans le port de la

Lune) Bordeaux Port Atlantique a inscrit

l'amélioration de l'offre croisière à son projet

stratégique, via la création d'un «terminal

du Médoc». Les compagnies ont af rmé

leur intérêt, qui est en train d'être validé par

une étude de marché. Un projet ambitieux

qui permettra, avec l'appui des collectivités,

l'aménagement d'une infrastructure

dédiée, à moins d'une heure de Bordeaux

et au plus près des prestigieux vignobles

médocains.

Bassins à ot : le pôle naval accueille

ses premiers navires

Bilan très positif pour Bordeaux fête le euve

Avec près de 520 000 visiteurs, le public était au rendez-vous

pour l'événement Bordeaux Fête le Fleuve, qui accueillait pour la

deuxième fois la Solitaire du figaro, avec de multiples animations

organisées du 22 au 31 mai dernier. Bordeaux Port Atlantique avait

choisi de renforcer sa présence sur l'événement, pour présenter

et valoriser les activités maritimes et portuaires. Le port a ainsi

animé pendant 10 jours un stand de 50 m², et proposé un large

programme d'activités, avec des conférences permettant de

rencontrer les services du port ainsi que Jérôme Lambert, Président

des pilotes de la Gironde et Clément Salzes, le skipper bordelais

notamment soutenu par Bordeaux Port Atlantique et l'Union

Maritime et Portuaire de Bordeaux. Le skipper a ainsi évoqué devant

un public attentif et curieux son parcours et sa préparation à la

course, quelques jours avant le départ avec son bateau "Bordeaux

Terre Atlantique" (le skipper est arrivé 22

e

avec un temps cumulé de

12 jours, 7 heures 58 minutes et 53 secondes.) Animation phare

de l'événement, les cinq visites fluviales gratuites organisées par le

port avec Croisières Burdigala, toutes complètes, ont rencontré un

franc succès. Interrogé via une enquête de satisfaction, le public a

largement approuvé l'initiative de ces visites gratuites et ouvertes

à tous, soulignant l'intérêt pour les bordelais ou les habitants de la

métropole, de découvrir depuis le fleuve les installations du 6

e

port

de commerce français. L'exposition photos "Le port de Bordeaux,

un port du 21

e

Siècle" sur les grilles du jardin public a également

permis de présenter aux passants le port d'aujourd'hui, à travers

les ambiances tantôt lumineuses, orageuses et métaphoriques des

images de Fred Blanpain, Fabrice Hardy et Sébastien Husté, les trois

photographes professionnels retenus pour réaliser ce travail de

valorisation des activités industrialo-portuaires. L'exposition « Bois

d'estuaire » de Sébastien Husté (qui vient de recevoir la dinstinction

Qualified European Photographer pour ses photos des ports de

Bayonne et Bordeaux) était également présentée, en lien avec le

thème de la fête « L'arbre et le fleuve ». Un bilan très positif donc,

qui aura permis à Bordeaux Port Atlantique de faire découvrir, par

de multiples moyens, son nouveau visage et son rôle au service du

développement économique régional.