• Retrouvez l’actualité et les projets de Bordeaux Port Atlantique

    Votre ambition maritime

Dragages d'entretien : une enquête publique pour les 55 communes bordant l'estuaire

30 Jan. 2019

L’enquête publique relative aux « dragage d'entretien du chenal de navigation, des ouvrages portuaires et de leurs accès et gestion des sédiments dragués » qui concerne 55 communes bordant l’estuaire, s'est dérouée du 3 janvier au 1er février 2019. Pour accueillir, en toute sécurité, les 1300 navires qui touchent les sept terminaux spécialisés du Grand Port Maritime de Bordeaux, il convient d’entretenir environ 88 km d’un chenal de navigation long de 130 km. Ces opérations de dragage sont réalisées par deux dragues et représentent un volume moyen annuel compris entre 9 et 10 millions de m³. Les zones de dragage et d’immersion des sédiments représentent 5,5% de la surface estuarienne.

Les opérations de dragage sont une nécessité absolue pour assurer un tirant d’eau nécessaire au fonctionnement du port et de l’économie portuaire et industrielle de la Région Nouvelle-Aquitaine, dont dépendent des milliers d’emplois. Réalisé en amont et en partenariat avec le Smiddest et l’Agence de l’eau Adour- Garonne, le Plan de Gestion des Sédiments de Dragage a permis de prendre en compte les nombreux enjeux environnementaux estuariens (qualité de l’eau, ressource halieutique, richesse benthique…) et de définir les actions opérationnelles qui encadreront les futurs dragages d’entretien.

Enfin, dans un cadre d’amélioration continue de la connaissance et de ses pratiques, en relation avec le Comité de Suivi des Dragages et le Conseil Scientifique de l’Estuaire de la Gironde, le Port de Bordeaux portera ou co-financera plusieurs études et de nombreux suivis environnementaux.

 

Crédit photo : S.Husté pour GPMB