• Retrouvez l’actualité et les projets de Bordeaux Port Atlantique

    Votre ambition maritime

Un hiver actif pour la reparation navale

30 Jan. 2019

Après les travaux de mise en sécurité, qui se sont déroulés de mars à décembre dernier, la forme 1 bénéficie désormais d'accès sur le bateau-porte et en fond de forme fiabilisés. Des travaux ont également été effectués en fond de forme pour faciliter et sécuriser les opérations d'attinage (aplanissement). Entré au pôle naval le 10 décembre, l'Amadolce, paquebot fluvial amarré à Bordeaux et en exploitation sur la Garonne, la Dordogne et la Gironde a été le premier navire à profiter, à proximité immédiate de sa zone d'exploitation, d'une forme de radoub optimisée. Le paquebot fluvial de 110 mètres de long a été mis à sec 8 jours pour des travaux d'entretien, de carénage et de propulsion.

A la suite de l'Amadolce, le bac du Conseil départemental « Sébastien Vauban » est entré en forme 1 le 21 janvier pour 11 jours. Travaux mécaniques et carénage étaient notamment au programme pour ce navire de 60 mètres qui assure la liaison entre Blaye et Lamarque. Il sera suivi par le River Chanson, actuellement en hivernage au pôle naval et qui entrera en forme du 13 au 21 février.

Du côté du site technique de Bacalan, les équipes des ateliers ont accueillis une barge de travaux du groupe Vinci fin janvier, qui a été mise à sec sur le slipway. A côté, les « boxes » du site technique ont accueilli cet hiver deux vedettes du SDIS pour leur révision habituelle. Enfin, à Bassens, le Scenic Diamond, autre paquebot fluvial de 135 mètres, a été mis au sec en janvier dans la forme 3.

Les infrastructures d'assèchement du port de Bordeaux, réparties sur les 3 sites des Bassins à flot, Bacalan et Bassens, développent donc leur activité pour l'accueil de tout type de navires, à quai ou en forme de radoub. Dans cette optique, les investissements se poursuivent avec le lancement des travaux de rénovation du système de pompage et des bâtiments d'exploitation des formes 1 et 2 en 2019. Cette opération permettra de renforcer l'efficacité du pôle naval de Bacalan, déjà reconnu comme un outil stratégique, au plus près d'un centre ville dynamique et particulièrement attractif pour les équipages.

Crédit photo : GPMB